Tout sur le lambris en PVC pour le plafond
lambris-PVC-plafond-2.jpglambris-PVC-plafond-6.jpglambris-PVC-plafond-7.jpglambris-PVC-plafond-8.jpglambris-PVC-plafond-9.jpg

Comment poser du lambris au plafond

Poser du lambris au plafond

Poser du lambris au plafond permet de donner de l’allure à n’importe quelle pièce. Outre l’élégance du lambris, le lambrissage est aussi un bon moyen de protéger la pièce des déperditions de chaleur. Plafond ou faux plafond, la pose de lambris n’est pas un projet particulièrement difficile et il est accessible au niveau intermédiaire de bricolage, appelé niveau 2 ou post-débutant. Mais il est vivement conseillé d’être deux et de s’équiper des bons outils que l’on peut louer si on ne les possède pas. La phase de préparation est cruciale, plus elle sera soignée et méticuleuse et plus l’étape de la pose sera facile.

La toute première base pour poser du lambris au plafond, c’est bien entendu l’étude du plafond actuel lui-même. Il faut que celui-ci soit en bon état et s’il est déjà couvert par du lambris ou autre, il se peut que de mauvaises surprises vous attendent une fois que le plafond sera dégagé. Il est donc indispensable de vérifier fissures, moisissures ou autres dommages et il faut qu’il soit parfaitement plat et plane. Le niveau à bulles permettra de s’assurer que les tasseaux seront correctement posés (plan) en procédant à des réajustements. En effet, si le plafond n’est pas en très bon état, cette opération courante de bricolage qu’est la pose de lambris va nécessiter l’utilisation de tasseaux. Il s’agit de longues pièces en bois qui servent de support pour le lambris. Si le plafond est en bon état, les tasseaux ne sont pas forcément indispensables puisque le lambris peut être posé de différentes manières, avec de la colle ou par un système de clips ou bien avec des clous et un marteau. C’est ce système de clips qui est utilisé pour le lambris bois par les professionnels, à l’aide d’une agrafeuse spéciale bois. Avant de poser du lambris au plafond, il faut donc éventuellement s’équiper de tasseaux, mais il faut d’abord s’assurer d’avoir les outils indispensables sous la main, qui sont l’équerre et le niveau à bulles. La scie sera de toute évidence utile pour le lambris bois et le « cutter » pour d’autres matériaux.

Les tasseaux

Poser du lambris au plafond peut donc nécessiter la pose de tasseaux. Il est nécessaire de prendre des mesures pour choisir ou scier à la bonne longueur, mais aussi pour l’espacement adéquat entre les tasseaux. Le lambris est toujours posé à la perpendiculaire des tasseaux. S’il s’agit d’un lambris posé en diagonale, les tasseaux se posent comme avec le lambris à la verticale. Avec une visseuse électrique, la pose des tasseaux au plafond n’est vraiment problématique que si la qualité du plafond est mauvaise.

Le lambrissage

Avec les agrafes et l’agrafeuse, la pose du lambris est facile et rapide. Le marteau et les clous sont tout de même déconseillés même s’ils restent pratiques pour certains matériaux de plafonds. Poser du lambris au plafond nécessite d’avoir fait les calculs qui s’imposent. Les lames de lambris se posent en décalage les unes par rapport aux autres. On utilise ainsi les chutes de lames lorsque l’on termine une longueur pour commencer la suivante. Une scie électrique est recommandée. Il faut marquer les emplacements des fils électriques pour l’éclairage et scier à ces endroits à l’aide d’une scie-cloche. Poser du lambris au plafond c’est aussi une dernière étape, plus plaisante pour beaucoup, qui consiste à peindre ou vernir le plafond et à poser les baguettes. C’est la possibilité de personnaliser le plafond à son goût et selon le style de la pièce et de la maison.